Une herbe de Provence pour assaisonner vos fêtes

Le thym est une plante condimentaire qui soutient et équilibre d’autres saveurs dans un plat. Contrairement au romarin, qui a tendance à dominer les autres saveurs dans un plat, le thym partage gracieusement les projecteurs avec d’autres herbes, parfumant les aliments avec sa saveur chaude et aromatique. Quelques feuilles finement hachées ajoutées à la dernière minute mettent les autres saveurs en valeur, et il est tout aussi à l’aise dans une sauce au caramel servie sur des fruits rôtis que dans des macaroni au fromage cuits au four.

Très utilisé en Europe, il est aussi l’un des principaux ingrédients du zaatar, un mélange d’épices utilisé au Moyen-Orient.

Le thym est un ami des plats de fruits de mer, en particulier du poisson entier poché dans un bouillon aromatique. C’est aussi merveilleux avec les légumes rôtis comme les betteraves, les carottes et le fenouil. D’autres variantes incluent un thym parfumé au pin originaire d’Afrique du Nord, un des Açores à l’arôme de mandarine, une variété parfumée au carvi, et même une qui imite l’origan.

Le thym n’a pas besoin de rester dans le plat pour lui donner sa saveur. Le bouquet garni en est un bon exemple. Cet arôme classique pour les bouillons, les soupes et les sauces se compose de thym, de feuille de laurier, de grains de poivre et de persil attachés dans une pochette en étamine. Le bouquet garni est mijoté jusqu’à ce qu’il libère ses saveurs dans le plat. Ensuite, il est jeté, ne laissant que l’essence de ses ingrédients.

Herbe sèche ou herbe fraiche ?

Comme toute autre herbe, thym frais et thym séché ne s’utilise pas en même quantité. Mais dans ce cas, la version séchée a ses charmes, notamment dans une farce pour volaille. Une bonne règle à suivre : remplacez environ une cuillère à café de séché par environ une cuillère à soupe de frais.

Articles récents

Laisser un commentaire